Ce site utilise des cookies nécessaires à son bon fonctionnement. Si vous poursuivez votre visite, cela signifie que vous les acceptez. Dans le cas contraire, nous vous invitons à paramétrer votre navigateur (menu préférences).
Menu


 

Les Cap-Hornières

Caphornieres

 

Etienne Bernet – Ed. Babouji 

Femmes de capitaines à bord des voiliers long-courriers

Au temps de la marine à voile, un dicton disait : « Longues oreilles et robe noire, autant que cape et moire, mènent marin au désespoir », ce qui signifiait que tout animal à longues oreilles, femme ou abbé embarqués portaient malheur ! Un autre pourtant le contredisait : « Croix du Sud, étoile du Nord et femme à bord conduiront navire à bon port ».

Faisant fi des croyances et superstitions, des femmes suivaient leurs capitaines de maris dans leurs navigations au long cours. Au XVIIIe siècle, cette pratique était autorisée y compris dans la Royale, notre marine de guerre, où les femmes d'officiers des frégates et bricks du roi pouvaient suivre leurs époux en campagne.

Lire la suite...

 

Du bon usage de la lettre anonyme

Bernard Loesel

Lettres anonymes

 

 

Monsieur,

Vous êtes un génie !

Quand vous avez inauguré votre cycle de chefs d'oeuvre classiques à l'attention des aveugles en raison de leur sensibilité particulière aux subtilités de la bande-son, j'ai applaudi des deux mains. Pour moins révolutionnaire qu'elle soit, la suite de votre programmation n'en est pas moins d'un intérêt certain : faire passer des films muets aux sourds, ça ne mange évidemment pas de pain, mais  tant qu'à faire, si l'on y réfléchit bien, pourquoi ne pas envisager une synergie entre ces deux modes d'expression ? Il me reste un stock de Cds vierges que je pourrais céder à un prix avantageux ; toutefois échaudé par les récentes tracasseries procédurières d'Handicap International qui pourrait, le mauvais esprit de ces gens-là n'est plus à démontrer, voir dans cette proposition une tentative de discrimination, je préfère pour l'instant, rester dans l'anonymat. Au cas où vous seriez intéressé, faites passer une annonce de recherche

 

Le petit commerce est une cible idéale compte tenu de la concurrence qui fait rage dans le secteur.
 
Monsieur,
 
Passe encore que vos œufs du jour soient régulièrement périmés, votre gruyère en sudation perpétuelle et vos camemberts en expansion chronique :
c'est mon mari qui les mange. Idem pour votre crème aussi fraîche que vos yaourts en promo, idem pour votre beurre en motte dont le jaune trahit le colorant artificiel tout autant que le rance : je fais ma cuisine personnelle à la margarine. Mais que vous cherchiez à nous refiler du Vieux Lille décongelé, ça non, c'est moi qui consomme. Vous voudrez bien aviser à remédier à la chose dans les plus brefs délais.
 
                                     Une cliente qui pourrait vite fait changer de crèmerie
 
 
A un commerçant escroqué,
 
Monsieur,
En me rendant l'autre jour la monnaie, vous vous êtes trompé en ma faveur de 55 centimes d'euros. Je m'en suis immédiatement rendu compte, mais poussé par le démon de la cupidité, je ne vous en ai pas fait la remarque sur l'instant comme je l'aurais dû. Je m'en repens aujourd'hui. D'où cette lettre que je poste au tarif ordinaire. Nous sommes donc quittes.
 
                                                Un qui se sent soulagé.
 
 
 
 
 

 

 

Du Verre au calice

Jean-Loup Nancy
Autoédition Juin 2007

 Du verre au calice

p. 35

Je remercie ma mère d'avoir pris les initiatives nécessaires pour me forcer à affronter ce qui me faisait peur : être un parmi d'autres. Elle m'obligea à vivre les colonies de vacances au bord de la mer, où je vivais mes premières grandes aventures et à participer au scoutisme, où j'apprenais à vivre à la dure en plein air. Tout cela me fit grand bien. Fort heureusement à cette époque, les parents nous obligeaient à faire le nécessaire pour progresser, et n'en démordaient pas...

Lire la suite...

Page 1 sur 3

Publicité n° 1

Ultimate Browsers Support

Encart Disponible

Contacter la Mairie

au 02 35 29 10 01

Publicité n° 3

Native RTL Support

Encart Disponible

Contacter la Mairie

au 02 35 29 10 01